Le secteur touristique français en chiffres

Le secteur touristique français en chiffres

La France est une référence des destinations touristiques européennes les plus prisées. Appréciée de tous, chacun veut profiter des vacances à française à l’ombre de la Tour Eiffel ou sur les plages de Cannes, entre autres. Le climat du pays, ses infrastructures hôteliers et dispositifs de transport, ainsi que la chaleur méditerranéenne de sa population se prêtent très bien au dépaysement. Zoom sur les chiffres clés du secteur avec un aperçu sur l’importance de son poids sur l’économie française.

Un secteur qui se porte très bien

Le secteur du tourisme, c’est 7% du PIB de l’économie française avec 2 millions d’emplois créés directement et indirectement, qui touchent tous les sous-secteurs avec une part importante affectée à la restauration traditionnelle (très aimée par les touristes), le transport urbain (avion, train, autocar, etc.), l’hôtellerie et les parcs d’attraction. La France, c’est également 5,5 millions de lits d’hébergement avec plus de 84 millions de visiteurs par an dont près de 80% viennent de l’Europe. Ces chiffres témoignent d’un grand dynamisme du secteur et de toute son importance dans le paysage économique français.

Insertion professionnelle : les spécialisations bac+2 très appréciées

Même si le secteur a un besoin croissant en personnel de tout niveau et dans presque tous les domaines, les entreprises formulent plus d’intérêt pour les détenteurs d’un BTS tourisme en alternance ou d’un bachelor pour leur opérationnalité et leur savoir-faire dans la restauration, l’hôtellerie, l’accueil et la gestion des agences. Toutefois, les diplômes supérieurs sont également demandés mais dans une moindre mesure que les spécialisations de bac+2 et +3 qui assurent aux entreprises une main d’œuvre très qualifiée, efficace et avec des salaires accessibles pour l’employeur.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *