Décorateur – architecte d’intérieur

Décorateur – architecte d’intérieur

Comme beaucoup de métiers qui touchent à l’aménagement d’espaces, le décorateur – architecte d’intérieur voit son expertise être suscitée dans une grande diversité de situation et de lieux, pouvant aller de l’intérieur de particuliers jusqu’à l’aménagement d’une soirée de gala, en passant par la scénographie d’une exposition artistique ou encore les choix de couleur des sièges lors d’un mariage. En effet, décorateur – architecte d’intérieur est un métier qui comporte de nombreux aspects, à découvrir ici.

Mieux comprendre le métier de décorateur – architecte d’intérieur

Si pour la plupart des métiers du bâtiment chacun permet d’apporter sa pierre à l’édifice dans un souci de fonctionnement participatif complémentaire, l’architecte d’intérieur décorateur est quant à lui très indépendant. En effet, il pourra aussi bien intervenir sur un lieu neuf ou ancien, dans un espace à vivre ou un lieu professionnel, pour effectuer un travail durable comme éphémère… bref, les défis qui lui sont confiés sont nombreux et ne se ressemblent pas.

Pouvant aller jusqu’à apporter ses connaissance dans le monde des arts, ses notions de publicité, de marketing, de communication, et artistiques sont parmi ses principaux atouts. Ainsi, devenir architecte d’intérieur – décorateur, c’est avant tout oser se lancer dans un monde passionnant, où votre avis sera sérieusement pris en compte.

La formation de décorateur – architecte d’intérieur

C’est une formation de 3 ans, le plus souvent. Il s’agira d’apprendre au fil de 6 semestres complémentaires à aiguiser ses sens et à apprendre à se faire confiance, pour ensuite permettre de conseiller et agir correctement face à une clientèle exigeante. Ainsi, la première année permet une initiation aux démarches de conception. Trois domaines sont ainsi abordés : la décoration éphémère, la décoration intérieure ainsi que la scénographie événementielle. La seconde année permettra un approfondissement des techniques et domaines de conception. C’est une année tournée sur l’ouverture culturelle et le gain en connaissances aussi bien théoriques que pratiques. Enfin, la troisième année vise une professionnalisation des acquis par le biais de stages. En fin d’année, les étudiants proposent un projet personnel qui permettra d’attester de leurs connaissances et compétences à mener à bien un projet de décoration ou d’architecture d’intérieur.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *