Et si on parlait de la licence ?

bachelor

La licence est un diplôme national universitaire qui se prépare en trois ans. Arrivée il y a quelques années dans le paysage pédagogique français, la licence professionnelle offre de nouvelles perspectives. Décryptage de ces deux formations.

L’organisation des licences

Accessible après le bac, général ou technique, la licence permet d’acquérir des connaissances théoriques spécifiques à un domaine par des cours magistraux et des travaux dirigés. Si le nombre d’heures de cours va vous paraître assez léger (en moyenne 20h par semaine), sachez que la licence demande un travail personnel important. Lors de la première année, l’enseignement sera assez général, basé sur un socle commun, puis se spécialisera au fur et à mesure de la formation. Cette formule permet une souplesse dans le choix de l’orientation, qui sera progressive.

Elle se déroule sur six semestres avec des Unités d’Enseignement (UE), validées chaque fin de semestre par des partiels.

Depuis quelques années, les étudiants ayant validé deux années de licence, ou les diplômés de BTS et DUT, peuvent intégrer une licence professionnelle. Pendant une année d’alternance, vous effectuerez 12 à 16 semaines de stage en entreprise, formule idéale pour gagner en professionnalisation.

Des domaines variés

La licence se répartit en quatre domaines, avec  45 mentions :

  • arts, lettres, langues,
  • droit, économie, gestion,
  • sciences humaines et sociales,
  • sciences, technologies, santé.

Vous aurez la possibilité d’étudier dans l’une des 80 universités françaises de métropole et d’Outre-Mer, avec, au choix, près de 3000 licences générales et 2000 professionnelles ! Ce chiffre est toutefois à tempérer, car chaque université fixe son propre intitulé.

A savoir qu’il est également possible de suivre un double cursus, vous permettant d’acquérir deux diplômes.

Que faire après la licence ?

La licence générale a plutôt vocation à se prolonger par des études longues (Bac+5), avec la poursuite d’un master universitaire, dans une école de commerce ou une école d’ingénieurs. Il est toutefois possible d’intégrer le monde professionnel, notamment par les concours administratifs ou de l’enseignement. La licence professionnelle quant à elle vous aura préparé à être opérationnel grâce aux stages effectués en entreprise. Continuer ses études ou faire son entrée dans le monde actif sont donc deux options envisageables.

Près d’un bachelier sur deux s’oriente vers une licence, valeur sûre pour obtenir une formation solide. Reste à savoir, selon votre projet, si vous vous orientez vers une licence générale ou professionnelle. A vous de choisir !

La licence Langues Etrangères Appliquées

La licence Administration Economique et Sociale

Tourisme : les parcours accessibles pour intégrer un secteur en plein essor !