Géopolitique : tout savoir sur les débouchés

La géopolitique permet de comprendre le monde, d’analyser les relations internationales, d’examiner les stratégies politiques et d’étudier les changements sociétaux et naturels dus à la mondialisation. Tourné vers le monde, ce domaine stimulant et passionnant attire de nombreux individus qui souhaitent y faire carrière. Mais, quelles sont les perspectives d’avenir ? Quels sont les secteurs qui recrutent ? Pouvez-vous poursuivre vos études ? Quels sont les débouchés d’une formation en géopolitique ? L’ILERI, l’École des Relations Internationales située à Lyon et Paris, vous dit tout sur vos perspectives d’avenir suite à des études géopolitiques !

Poursuivre vos études

Vous n’êtes pas prêt à entrer dans le monde du travail ? Pas de panique ! Vous avez la possibilité, si vous le souhaitez, de poursuivre vos études en vous spécialisant dans un domaine donné ou en faisant une autre formation afin d’avoir un double diplôme. Un cursus général basique dure, en général, entre 3 ans et 8 ans (parcours LMD : Licence, Master, Doctorat). Le nombre d’années d’études dépend entièrement de vous ! Ce choix est à mettre en relation avec vos aspirations futures, aussi bien personnelles que professionnelles. 

Si vous souhaitez faire uniquement 3 ans d’études géopolitiques, le Bachelor et la Licence vous ouvrent les portes du monde du travail. Cependant, si après 3 années d’études, vous souhaitez poursuivre votre parcours universitaire, vous pouvez vous orienter vers un Master, un Mastère spécialisé, un MSC (Master of Science) ou un MBA (Master of Business Administration). Ces diplômes de niveau Bac +5 vous permettent d’acquérir de nouvelles compétences et de maîtriser de nouveaux outils afin d’améliorer vos connaissances dans les domaines de la géopolitique et des relations internationales. Par la suite, si vous souhaitez davantage vous spécialiser, vous pouvez poursuivre avec un Doctorat. Un programme doctoral vise à faire des recherches empiriques en vue de conceptualiser un sujet donné et d’analyser ses mutations ou évolutions. La plupart du temps, à la suite d’un Bac +8, vous faites carrière dans le milieu académique ou devenez un expert au sein d’organisations publiques ou privées, nationales ou internationales. 

Faire carrière

Faire des études géopolitiques offre de multiples perspectives d’emploi dans des univers variés. Voici quelques secteurs qui recrutent : 

  • les organisations gouvernementales françaises et les gouvernements étrangers ;
  • les ONG & l’humanitaire ;
  • la fonction publique européenne ;
  • les organisations internationales et bailleurs de fonds ;
  • les grandes entreprises industrielles ;
  • les collectivités locales et territoriales ;
  • les médias et l’audiovisuel ;
  • les cabinets conseils et les instituts de recherche ;
  • l’enseignement et la recherche.

Au sein de ses différents secteurs, vous pouvez devenir : 

  • géopoliticien: vous êtes un spécialiste des rapports entre la politique des Etats et la géographie ; 
  • diplomate : vous intégrez une ambassade française dans l’Hexagone ou à l’étranger et mettez en application la politique gouvernementale afin de préserver les intérêts de votre nation ;
  • analyste en stratégie internationale : vous analysez les enjeux politiques, économiques, stratégiques, diplomatiques et sécuritaires de divers pays afin d’anticiper au mieux l’avenir ; 
  • analyste géopolitique : vous devez fournir les outils nécessaires qui facilitent la bonne compréhension des principaux problèmes sécuritaires et politiques du monde actuel ;
  • business analyst : vous êtes un consultant qui veille à l’adéquation entre les objectifs stratégiques d’une société et du SI (Système d’Informations) ;
  • press officer : vous êtes le porte-parole de votre société auprès des médias ; 
  • chargé de conformité : vous garantissez la bonne application des règles et codes de déontologie au sein de votre entreprise ; 
  • chef de projet gestion des risques : votre rôle est d’anticiper les risques et les problèmes. Le cas échéant, vous devez limiter les dégâts occasionnés ; 
  • collaborateur parlementaire à l’Assemblée Nationale : votre mission est d’apporter une aide matérielle et technique à votre élu parlementaire.

Laisser un commentaire