Les métiers de l’efficacité énergétique

Les métiers de l’efficacité énergétique

Le secteur de l’énergie est un secteur très dynamique qui offre de nombreuses opportunités à tous les niveaux. En effet, outre les professions liées à l’efficacité énergétique, de plus en plus de personnes sont aujourd’hui recrutées dans le secteur des énergies renouvelables. Dans cet article, l’accent est mis sur les fonctions liées à l’efficacité énergétique et sur la formation nécessaire pour y accéder.

Les différentes fonctions et missions dans le secteur de l’industrie

D’une manière générale, les métiers de l’énergie sont liés aux entreprises qui produisent, transforment, fournissent et distribuent de l’énergie. Le but de toutes ces fonctions étant de développer l’efficacité énergétique des installations existantes dans une entreprise opérant dans le secteur. La plupart de ces débouchés tournent autour des différents types d’énergie existants, à savoir les énergies carbonées qui produisent du charbon et du pétrole, mais également les énergies nucléaires ou hydrauliques qui produisent le gaz naturel, l’électricité et plus récemment les énergies renouvelables : solaires, éoliennes et thermiques.

De plus, les missions confiées aux profils exerçants dans ce secteur d’activité dépendent en partie de l’orientation du service, mais concerne également :

  • La distribution et la fabrication des équipements producteurs d’énergies renouvelables;
  • Le développement des énergies renouvelables et le repérage des nouvelles sources d’énergies;
  • L’exploitation et la maintenance des équipements, notamment dans les bâtiments;
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique des procédés industriels.

Formation et compétences requises en efficacité énergétique

Pour exercer un métier dans le secteur de l’énergie, vous devez suivre une formation efficacité énergétique, idéalement obtenue dans une école de génie industriel spécialisée en géologie, en développement durable ou encore en pétrochimie, etc. Ainsi, les principales compétences requises pour ce type de métiers sont :

  • L’organisation et la rigueur,
  • La maîtrise des dérivés énergétiques,
  • La réalisation des études et des plans de projets,
  • Des connaissances en physique et en chimie organique,
  • La capacité d’adaptation à toutes les conditions météorologiques.

Par ailleurs, les métiers de l’énergie sont très prisés dans les différents secteurs de la recherche, de l’ingénierie, de la production, du transport, de l’industrie et de l’environnement. Enfin, la rémunération mensuelle des débutants dans le secteur de l’énergie peut varier de 2 200 € à 3 000 € ,et ce, en fonction du poste occupé.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *