Ce n’est plus un secret pour personne ! Le secteur du tourisme offre de nombreuses opportunités d’emploi, aussi bien au niveau national qu’à l’international. Outre les animateurs, les guides-accompagnateurs ou encore les chefs de produit, dont l’activité rime généralement avec voyager, les techniciens bac+2 exercent dans leur environnement immédiat en agence, au sein d’un parc de loisirs, d’un office de tourisme ou chez un voyagiste. Il y a aussi le poste d’animateur du patrimoine (licence 3 en tourisme au minimum) ou celui de conférencier accessible dans le secteur public.

S’ils permettent de réaliser des missions différentes, ces métiers ont cependant en commun la nécessité de maîtriser une voire plusieurs langues étrangères, même si c’est pour travailler en France. Voici quelques cursus à intégrer pour accéder à l’un de ces métiers.

Une licence pro après un BTS ou DUT

Les premiers parcours pour espérer intégrer le monde professionnel du tourisme sont les BTS et DUT. Au programme du BTS Tourisme, l’enseignement est principalement axé sur la culture générale, la gestion de la relation client et de l’offre touristique ou encore l’informatique touristique. L’apprentissage de langue vivante étrangère y est fortement présent, avec la possibilité pour les étudiants de prendre une troisième langue optionnelle, dès la première année du cursus. Enfin, il existe de nombreux BTS axés sur le tourisme, contrairement aux DUT qui n’offrent réellement que deux formations dans les IUT : le DUT Carrières sociales, orientation développement touristique et le DUT Techniques de commercialisation, orientation marketing du tourisme.

L’obtention de ces deux diplômes peut conduire directement au monde du travail, mais pour ceux qui souhaitent poursuivre les études, il existe une soixantaine de licences professionnelles en France, dans le domaine du tourisme, dont les spécialités tourisme et loisirs sportifs, tourisme d’affaires, festivalier et territoires, management du tourisme et de l’hôtellerie ou encore la licence professionnelle guide-conférencier accessible dans plus d’une dizaine d’universités françaises. Le choix est ainsi large !

Les formations de 4 mois à 3 ans

Elles sont généralement offertes par de nombreuses institutions privées et consulaires qui font des sélections à partir du niveau bac jusqu’à bac+4. A la fin de ces cursus qui peuvent durer entre 4 mois et 3 ans, des certificats sont décernés aux participants qui bénéficient également des avantages d’une formation enregistrée au RNCP. En ce qui concerne les établissements qui proposent ces formations, on en dénombre actuellement 4 sur le portail PAEST dont l’IEFT. Le parcours est très pratique (de longues semaines de stage obligatoires) et débouche sur des métiers d’agent de voyage, responsable de réception ou chargé de projets en événementiel.

En outre, il existe également l’offre universitaire à partir du master qui couvre une soixantaine de formations débouchant sur une spécialité dans le tourisme : tourisme culturel, e-tourisme…A chacun son parcours tourisme !