Focus sur le métier d’architecte d’intérieur

Focus sur le métier d’architecte d’intérieur

Chargé de la conception de l’espace intérieur des bâtiments, le quotidien de l’architecte d’intérieur s’articule autour du choix des couleurs, des modes d’éclairage, du mobilier et de l’agencement des espaces. Une carrière passionnante où les projets se suivent sans se ressembler forcément. Grâce à leur goût raffiné, ces professionnels sont en mesure de transformer des bureaux, des magasins, des stands commerciaux, des musées et de tout autre espace en se pliant aux désirs de leurs clients. Zoom sur ce métier aux différentes facettes !

Les missions d’un architecte d’intérieur

  • La conception d’espaces : selon les objectifs fixés par ses clients, l’architecte d’intérieur réalise un plan d’état des lieux afin d’identifier les atouts et les contraintes de l’espace qui lui est confié ;
  • L’élaboration de plans : il élabore des concepts et des esquisses de projets en adéquation avec les besoins de ses clients, les contraintes financières et les techniques et normes à respecter. Il dessine les plans et présente les projets à ses clients ;
  • La supervision des projets : une fois le projet validé par son client, il assure sa supervision, planifie et coordonne les travaux, choisit les prestataires, organise les réunions de chantiers et assure le suivi des travaux réalisés.

Afin de mener à bien les missions qui lui sont confiées, il doit disposer d’un certain nombre de qualités comme le sens de la communication et de l’écoute, l’esprit d’analyse et de synthèse et la créativité.

Les formations pour devenir architecte d’intérieur

Plusieurs voies d’accès sont possibles. Après un bac, les étudiants peuvent commencer par une formation bac+2 comme un BTS Design d’espace portant sur l’architecture d’intérieur, la scénographie et la décoration. Ils peuvent également opter pour certains DMA (Diplômes en métiers d’art) et s’orienter par la suite vers un Diplôme National d’Architecture (DNAT), un Diplôme d’Etudes Supérieures d’Arts Appliqués (DSAA) ou une licence en architecture d’intérieur.

Les formations s’articulent généralement autour d’enseignements théoriques comme l’initiation aux arts visuels et la sémiologie de l’espace, et d’enseignements artistiques et professionnels, comme le dessin, la colorimétrie, les ateliers de conception et l’étude des modes de représentation.

Les débouchés du métier

Les architectes d’intérieur passent le plus clair de leur temps sur le terrain pour visiter les sites ou les chantiers concernés, et au bureau à concevoir des plans et des maquettes. Ils peuvent travailler en indépendant, en agences et dans les secteurs privé et public.

Le point sur la rémunération

Les rémunérations varient selon l’expérience et la réputation de chaque architecte d’intérieur. Les débutants perçoivent une rémunération allant de 1 900 à 2 300 euros, et les profils plus expérimentés touchent des salaires entre 2 300 et 5 000 euros. Les architectes confirmés perçoivent des salaires pouvant atteindre les 5 000 euros. Les profils particulièrement réputés sont les plus sollicités et les mieux payés, dans la mesure où leurs rémunérations peuvent atteindre les 10 000 euros.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *