Historique de l’évolution de la gestion des Ressources Humaines

Historique de l’évolution de la gestion des Ressources Humaines

La Gestion des Ressources Humaines (GRH), anciennement appelée gestion du personnel, fait référence aux pratiques mises en œuvre pour administrer, mobiliser et développer les Ressources Humaines impliquées dans l’activité d’une organisation. Ces trois mots d’ordre restent primordiaux : l’administration, la motivation et la formation. La fonction s’est peu à peu imposée dans la hiérarchie des entreprises après plusieurs années de tâtonnement. Tour d’horizon sur l’évolution de l’un des métiers structurants de l’entreprise…

Une nouvelle fonction est née

C’est dans un 19ème siècle marqué par le machinisme et l’organisation scientifique du travail que verra le jour le poste de chef du personnel chargé d’assurer le rythme de la productivité à travers un contrôle strict de la main d’œuvre. Il faut attendre la fin de la première Guerre Mondiale pour assister à la création effective de la fonction du responsable du personnel dans un contexte où les salaires étaient très bas, le travail très peu réglementé et le turnover très élevé. C’est afin de pallier cette crise de la main d’œuvre que les missions des futurs DRH ont été délimitées : organiser et contrôler le travail, assurer la gestion des conflits, garantir la bonne gestion des salaires et la fidélisation des meilleurs employés.

La gestion des ressources humaines devient une fonction stratégique

Toutefois, la fonction de la gestion des RH dans son acceptation actuelle est le fruit d’une vision humaniste du travail et de l’organisation initiée après la deuxième Guerre Mondiale (Elton Mayo, Maslow, etc.). Une vision qui met le personnel au cœur des préoccupations en le considérant comme une véritable « ressource humaine » consolidée par le développement des lois autour du travail. Cependant, il faut attendre les années 1990 pour voir naître la dimension stratégique de la fonction de la gestion des ressources humaines qui devient l’un des véritables artisans de la politique de l’entreprise, à fortiori avec la guerre des talents qui sévit dans un environnement ultra-concurrentiel.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *