Prendre un job étudiant, bon plan ou galère ?

Prendre un job étudiant, bon plan ou galère ?

Les chiffres montrent qu’un étudiant sur deux prend un petit boulot pendant ses études. Avec des avantages et inconvénients, la principale problématique réside dans l’organisation. Alors comment gérer son temps pour ne pas négliger ses cours ? Voici quelques conseils pour tenir le cap !

Un premier pas dans la vie active

Travail régulier ou en extra, de plus en plus d’étudiants prennent un emploi, très souvent pour subvenir à leurs besoins. Parfois plus, parfois moins … Ce travail va avoir des impacts sur la scolarité, il faut être vigilent et savoir en tirer le positif. Et oui, cette expérience contribue à votre CV, montre votre motivation, votre sens de l’organisation et votre autonomie. Bon nombre d’étudiants nouent d’ailleurs des relations qui débouchent sur des opportunités d’emploi une fois le diplôme obtenu.

Si le nombre d’annonces est assez conséquent, il n’est pas si évident de trouver LE bon job, qui s’accorde parfaitement avec l’emploi du temps scolaire. Une des difficultés très largement rencontrée concerne les heures sup : dur dur de refuser quand on n’a pas envie de perdre sa place, mais quand dans le même temps on sait qu’un partiel nous attend…

Ne pas perdre son objectif de vue !

Selon une étude, l’idéal pour les jeunes est de ne pas dépasser quinze heures de travail hebdomadaire, cette estimation est bien sûr à adapter à chaque étudiant, et surtout selon le type de poste. Des secteurs sont à éviter, comme la grande distribution ou encore les fast-foods, qui proposent très souvent des horaires totalement décousus. L’une des résultantes majeures est la fatigue qui s’accumule au fil des jours, des semaines… Et qui va jouer sur votre concentration, et votre humeur, pour finalement jouer sur vos résultats.

Si les professeurs sont lucides face à cette problématique, et n’hésitent pas à être plus flexibles par exemple sur les délais de remise de devoirs, le décrochage arrive vite.

Votre priorité doit rester quoi qu’il arrive vos études. Si un job étudiant peut apporter de nombreux bienfaits, il est primordial de bien le choisir pour qu’il n’affecte pas vos études. Dans la mesure du possible, choisissez une activité ponctuelle, flexible, le parfait compromis est un emploi dans votre fac / école ou encore donner des cours particuliers en général plutôt bien payés !

 

Crédit Photo: iniaina.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *