BTS : profil des candidats, le type de formation et les astuces pour réussir son cursus

BTS : profil des candidats, le type de formation et les astuces pour réussir son cursus

Après l’obtention du bac, le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) permet aussi bien d’intégrer le marché du travail que de poursuivre ses études. Il dure en général deux ans, mais offre une formation professionnalisante qu’il est possible de suivre en formation classique ou en alternance. Proposés par la grande majorité des écoles de commerce et de management, les BTS couvrent quasiment tous les secteurs d’activité, du tourisme à l’art en passant par la communication, l’immobilier ou encore le domaine agricole.

Qui peut postuler pour la formation BTS ?

Même s’il n’est pas officiellement exigé, l’obtention du diplôme baccalauréat est fortement recommandée pour prétendre au BTS. Cependant, les bacheliers professionnels ou technologiques ayant obtenu leur diplôme avec une mention « Bien » ou « Très Bien » sont d’office admissibles à la formation dans une spécialité correspond à leur parcours. Par exemple un BTS gestion et comptabilité pour les titulaires d’un bac pro gestion-administration. Quant aux autres candidats, la sélection ou l’admission se fait sur lecture de dossier pédagogique et décision du chef d’établissement. Dans le cas de certaines spécialités, la procédure de sélection est suivie d’un entretien ou de travaux personnels. Cependant, le BTS a également cette particularité d’accepter les non-bacheliers qui, généralement, suivent une année de mise à niveau, selon la spécialité et l’offre de l’établissement visé.

Comment préparer son BTS ?

Trois voies s’offrent aux candidats à la formation. Primo et dans la majorité des cas, il est suivi par voie scolaire au sein d’un lycée public ou un établissement supérieur d’enseignement privé, sur une durée de deux voire trois ans après le baccalauréat. Il existe également le choix de l’apprentissage avec l’alternance de périodes de formations en centre de formation et d’une activité salariée dans une entreprise. Enfin, le BTS peut se préparer en formation continue avec la possibilité de bénéficier de la VAE pour valider tout ou une partie des épreuves de l’examen associé au diplôme. Cette dernière option exige tout de même une expérience professionnelle de trois ans dans un domaine lié à la spécialité visée. Par ailleurs, retenons que le BTS offre plus d’une centaine de spécialités du tertiaire à l’industrielle en passant par l’agricole.

Comment réussir ses études et ses examens au BTS ?

Une seule astuce : anticiper au maximum les révisions ! En effet, selon un constat général, les années du BTS passent vite, très vite même pour certains. Entre les cours, les stages ou encore les nombreux devoirs à faire, on a souvent l’impression d’entamer l’année qu’il sera déjà temps passer les examens. Les étudiants inscrits dans le cursus sont généralement soumis à plusieurs épreuves, écrites et orales, certaines étant proposées en cours de formation et d’autres en fin de 2ème année. Il faut donc être très organisé et autonome durant la formation et commencer vite ses révisions pour se donner plus de chances de réussir sa formation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *